Changer d'hébergeur : étapes essentielles pour migrer son site

Dernière mise à jour le :
Changer d'hébergeur, étapes essentielles

Votre hébergeur actuel ne vous convient plus : espace disque insuffisant, prix excessifs, serveurs trop souvent en panne... Le moment est venu d'envisager un changement d'hébergeur. Voici les étapes essentielles pour passer d'un hébergeur à l'autre et migrer votre site internet.

Étape 1 : choisir un autre hébergeur

Evidemment, il vous faudra d'abord choisir un nouvel hébergeur : une fois que vous avez trouvé l'hébergeur web qui répond à vos besoins (espace disque, bande passante, support...), commandez votre hébergement web et indiquant, lors de la commande, votre nom de domaine actuel. L'hébergeur vous demandera en principe si vous souhaitez transférer ce nom de domaine. Il est possible qu'il vous demande également un code d'autorisation que vous devez récupérer chez l'ancien hébergeur, et indiquer dans ce formulaire.

Étape 2 : sauvegarder votre site sur l'ancien serveur

Une fois vos codes d'accès reçus chez le nouvel hébergeur, il est temps de passer à l'action. Mais qui dit action dit prudence. Il est indispensable de procéder à une sauvegarde de votre site chez l'hébergeur actuel. 

Pour cela, commencez par vérifier quelles sont les options offertes par votre hébergeur actuel en matière de sauvegarde de données. Certains hébergeurs ont des systèmes de sauvegarde automatiques, d'autres requièrent que l'utilisateur s'occupe des sauvegardes. Dans tous les cas, ne négligez pas cette étape et n'entreprenez aucune action de migration de fichiers tant que vous n'avez pas la certitude d'avoir une sauvegarde récente à disposition.

La sauvegarde doit nécessairement contenir vos fichiers d'une part, et votre base de données d'autre part.

Étape 3 : migrer les données sur le nouveau serveur

A présent il est temps de migrer vos données.

Migration des fichiers

Avec l'aide du client FTP de votre choix, FileZilla par exemple, téléchargez les fichiers depuis l'ancien serveur et stockez les sur votre ordinateur. Ensuite, il vous suffit de récupérer l'adresse IP du serveur FTP fourni par votre nouvel hébergeur, et d'y transférer tous les fichiers depuis votre PC.

Essayez de faire attention à l'arborescence du FTP, qui peut éventuellement varier d'un hébergeur à l'autre. Parfois, les fichiers sont à glisser dans "www", parfois dans "public_html", et parfois dans d'autres dossiers encore. Suivez dans tous les cas la documentation de votre nouvel hébergeur.

Migration des bases de données

Il y a généralement plusieurs façons de faire selon les fonctions offertes par l'hébergeur. La plus classique consiste à vous connecter à PhpMyAdmin, application très fréquemment mise à disposition des clients par l'hébergeur, et qui vous permet de parcourir vos bases de données. Elle vous permet également de les sauvegarder et d'en récupérer une archive sur votre PC.

C'est cette archive que vous pourrez restaurer chez votre nouvel hébergeur. Là encore, vous pouvez utiliser PhpMyAdmin, ou si l'hébergeur le propose, une fonction de restauration à travers son panneau d'administration (cPanel par exemple). En cas de doute, contactez votre nouvel hébergeur.

Étape 4 : vérifier le bon fonctionnement du site sur le nouvel hébergement

Il est indispensable de vérifier que votre site fonctionne bien. Et ceci n'a rien d'évident. En changeant d'hébergeur, vous changez aussi d'environnement de programmation. La version et la configuration de PHP ne sera pas forcément identique. En principe, tous les hébergeurs fournissent un moyen d'accéder au site sans devoir utiliser le nom de domaine (puisque celui-ci pointe toujours vers l'ancien hébergeur, n'oubliez pas). Cela peut être une URL temporaire fournie par l'hébergeur. 

Dans tous les cas, vos identifiants de connexion à la base de données ne sont plus les mêmes. Vous devrez donc a minima reconfigurer votre application en lui indiquant les nouveaux identifiants MySQL. Bien etendu si votre site ne possède pas de base de données, la question ne se pose pas.

Si des dysfonctionnements apparaissent, contactez le nouvel hébergeur et essayez de les résoudre ensemble. Il est rare de rester sans aucune solution.

Étape 5 : la bascule du nom de domaine

A présent vous disposez d'un site qui fonctionne des deux côtés. Mais votre nom de domaine, lui, pointe toujours vers l'adresse IP de l'ancien hébergeur. Donc vous devez le faire pointer vers la nouvelle adresse IP.

Pas si vite ! Il n'est peut-être pas souhaitable de recevoir des visiteurs de part et d'autre. Car c'est ce qui risque d'arriver. Lorsque vous changez un pointage IP, il y a un temps de propagation DNS qui peut dans certains cas durer jusqu'à plusieurs jours. Pendant ce laps de temps, vous pourriez recevoir des visites chez l'ancien comme chez le nouvel hébergeur.

Donc je vous recommande de mettre hors-service le site chez l'ancien hébergeur pour éviter toute complication et perte de données. A présent vous pouvez lancer le changement DNS. Là encore, rapprochez vous de votre nouvel hébergeur si vous n'êtes pas trop à l'aise avec le protocole DNS. Il vous indiquera la meilleure manière de faire.

Une fois cette intervention réalisée, votre nom de domaine se trouve associé à votre nouvel hébergement. Refaites un petit tour au cas où pour vérifier que tout est OK.

Étape 6 : le transfert du nom de domaine

Votre site fonctionne et c'est parfait. Mais attention, vous avez pointé les DNS de votre nom de domaine vers le nouvel hébergeur. C'est une opération technique. Administrativement, le nom de domaine est toujours géré par l'ancien hébergeur. Sous peine de devoir le renouveler chez lui, vous devez donc veiller à ce que le transfert du nom de domaine aboutisse.

En principe vous avez dû recevoir un mail vous invitant à accepter le transfert de votre nom de domaine de l'hébergeur X vers l'hébergeur Y. C'est le moment de cliquer sur ce mail et d'accepter le transfert. A l'issue du transfert, le nom de domaine sera sous la gestion de votre nouvel hébergeur. 


Conclusion

Vous connaissez maintenant les étapes essentielles pour changer d'hébergeur. Il ne faut pas hésiter à contacter les hébergeurs pour vous faire assister. Sachez d'ailleurs que certains hébergeurs proposent gratuitement de réaliser la migration à votre place. 

Pour finir, n'oubliez pas, le cas échéant, votre messagerie. Si vous utilisez le Webmail de votre hébergeur, il faudra également vous préoccuper de la migration des mails. J'en parle un peu dans l'article ci-dessous.

Sur le même thème : Changer d'hébergeur : 5 erreurs à éviter

Un commentaire, une question ?

N'hésitez pas à laisser un commentaire ou à poser une question. Je réponds gratuitement à toutes les questions sous 48h et je publie la réponse en même temps que votre commentaire. Vous recevez une notification par mail dès que la réponse est disponible.

Liste des commentaires

Nicolas
20/03/2019 15:15
Bonjour,

Comment faire quand les possibilités offertes par le phpmyadmin de l'hébergeur ne permet pas d'uploader des fichiers d'export de base de données trop gros svp ?

Bonne journée
Mathieu
20/03/2019 15:54
Bonjour Nicolas,

C'est une excellente question. En effet, lorsque la base de données est trop volumineuse, il devient parfois impossible d'utiliser PhpMyAdmin en raison de différentes limitations liées à l'hébergeur (taille max du fichier, temps d'exécution...).

Si votre hébergeur ne fournit aucun outil spécifique à la restauration des bases de données, la seule solution est d'utiliser un accès SSH. La plupart des hébergements mutualisés en sont pourvus, et sur un serveur VPS ou serveur dédié, c'est toujours fourni. L'accès SSH permet d'utiliser, en ligne de commandes via un terminal, des outils propres à la sauvegarde et à la restauration de bases de données (binaires mysql et mysqldump). Généralement l'hébergeur fournit toute la documentation nécessaire, il faut vérifier dans sa base de connaissances. Dans le cas contraire, la seule chose à faire reste de contacter le support de votre hébergeur, en espérant que ce dernier vous indique la marche à suivre.

A propos de l'auteur

Photo de l'auteur

Mathieu Chouteau

Mathieu a dirigé pendant 15 ans un hébergeur internet. Aujourd'hui consultant indépendant, il met à profit son expérience pour conseiller et accompagner les clients dans leur choix d'hébergement web.